Rechercher

Résidence d'architecte dans l'Alta Rocca "De nouveaux leviers pour un tourisme alternatif".

Mis à jour : janv. 27

Retour sur la résidence d'architecte 2020 "Trans'Humans Alta Rocca"

Depuis 3 ans, la Maison de l’Architecture de Corse explore la thématique de l’Architecture et de l’Aménagement du territoire en lien avec ses habitants et le tourisme.

L’outil que nous avons choisi pour explorer ce thème est le principe de la résidence d’architectes.

Après Bonifacio et la Balagne, nous avons choisi en 2020 le territoire de l’Alta Rocca.

Ensemble, avec la Communauté de Commune de l'Alta Rocca et les communes du territoire, nous avons initié ce travail sur la recherche de nouveaux leviers en vue du développement d’un tourisme alternatif au tourisme de masse balnéaire. Tourisme de masse balnéaire et ses répercussions, la dégradation des paysages et la saisonnalité.


Les deux architectes qui ont mené cette résidence, Salomé Bergsma et Margaux Regalia, ont été sélectionnées après un appel à candidature national lancé par le Réseau des Maisons de l’Architecture et la Banque des Territoires qui financent en partie ce projet avec les autres partenaires de la Maison de l’Architecture, la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Corse, la Collectivité de Corse et la Communauté de Communes de l'Alta Rocca.


La résidence a démarré au mois d’Août avec une présentation des architectes et de leur projet dans les jardins de la Mairie de Levie.

Elle s’est poursuivie en Septembre et Octobre, par périodes de deux semaines.


Durant ce temps de présence sur le territoire, 6 semaines, les résidentes ont été en immersion dans l’Alta Rocca, principalement à Sainte Lucie de Tallano, Levie, Quenza, Serra di Scopamène et San Gavino, villages choisis parmi les 18 autres de la communauté des communes pour leur spécificité et leur complémentarité.



Elles sont allées à la rencontre des habitants et des acteurs du territoire afin de recueillir leurs paroles et leurs ressentis sur ce sujet du tourisme.







La parole qu'elles ont recueillie, les résidentes l’ont organisée avec leur propre regard de professionnelles qui découvrent et l'ont restituée lors d'un table ronde / débat le 29 octobre 2020 à Ste Lucie de Tallano.


Il s’agissait de rendre visible au commun les richesses et les opportunités afin de les partager.


Pendant leur résidence, Salomé et Margaux ont également rencontré les plus jeunes en co-animant des ateliers à Levie.

L’idée de ces ateliers était de faire créer aux enfants une version collective d’un conte qui se déroulerait en Alta Rocca en 2040, à leur 25-30 ans.

Au travers de jeux, les enfants ont sélectionné des débuts d’histoires, et des lieux de leur village où celui-ci se déroulera.


Ces ateliers ont été l’occasion de travailler avec l’association locale AltaLeghje, dont l’action porte sur le livre et plus généralement la culture. Au travers de leurs ateliers, l’association anime des ateliers de création de contes.


En 2021, nous poursuivrons notre collaboration avec AltaLeghje avec la publication d'un livre jeunesse de la collection ‘Una volta c’era’ qui reprendra le conte créé par les enfants lors de ces ateliers.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de sa parution.


A l'occasion des Journées Nationales de l'Architecture, en octobre 2020, une exposition avait été présentée sur les grilles de la Préfecture d'Ajaccio afin de faire découvrir la résidence d'architecte dans l'Alta Rocca et ses objectifs.


La résidence étant maintenant terminée, l'exposition a été enrichie et présente les différentes pistes de réflexion et prospections proposées par les résidentes.



Cette exposition sera présentée en itinérance dans l'Alta Rocca.

Son vernissage donnera lieu à évènement innovant qui liera l'architecture à d'autres formes de culture.

Un livret reprenant l'esprit de la résidence sera également édité et diffusé le plus largement possible.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout